culture brésilienne

Un séjour au Brésil présente la meilleure opportunité de découvrir une culture hors du commun qui correspond parfaitement à l’image du pays. En effet, l’identité culturelle brésilienne est impressionnante, car elle est à la fois immense, diverse et manifestement colorée. La plus grande richesse du pays est tout d’abord son peuple, manifestement convivial et chaleureux. Cette attitude est surtout marquer pour son riche mélange culturel. Ainsi, ses différentes origines lui ont permis d’établir une culture métissée dotée d’une grande connaissance ancestrale. Par exemple, les Indiens font partie intégrante des peuples brésiliens. Ils sont près d’un million et sont répartis en plus de 200 groupes et à travers d’une centaine de territoires. Autrefois malmenée, cette population indienne du Brésil est en pleine renaissance et affirme leurs présences au pays.

Concernant les autres points culturels brésiliens, il est à noter que le Brésil fait partie des plus grandes nations catholiques du monde. Ce type de religion possède une place importante dans la vie quotidienne des locaux, ce qui leur permet d’être très ouverts aux gens qui séjournent sur place.

La capoeira, un atout culturel du Brésil

culture brésilienne

Le Brésil et la capoeira vont toujours de pair. Ce genre de danse énergétique est une des cultures traditionnelles brésiliennes les plus connues de tous. En réalité, il s’agit d’un art martial tout en souplesse et agilité, qui est combiné en même temps à la danse, à la boxe française ainsi qu’au karaté. Les touristes peuvent également s’adonner à cette activité emblématique le temps de leur voyage au Brésil. Elle se pratique en général au sein d’académies et figure parmi les produits d’exploration culturelle du pays. Devenue un véritable sport populaire, la capoeira se pratique par quantité d’Afro-Brésilien ainsi que par des membres de classes moyennes et aisées de cette grande destination latino-américaine. Pour information, cet art martial a pris ses racines dans les techniques de combat et les mouvements des danseurs des peuples africains durant la période de l’esclavage au Brésil.

La danse et la musique brésilienne

Il est difficile de parler de la culture brésilienne sans parler de leur musique et de leur danse. En effet, l’identité du Brésil est facile à reconnaître grâce à son style musical qui est particulièrement symbolisé par la « samba ». Le son de cette dernière est une véritable invitation à la danse. On l’entend surtout durant les différents carnavals qui se déroulent à travers l’ensemble du pays, de Rio à Bahia en passant par São Paulo. À cette musique festive et entraînante, il y a également un autre style musical baptisé « bossa nova », une sorte de samba axée sous l’influence du jazz américain dans les années 50. En ce qui concerne la danse locale, la plus populaire s’appelle le « forró ». C’est une danse de couple entraînée par des musiques traditionnelles symboles du métissage brésilien.